Notre danger


Pour la deuxième fois en un an, les villageois s'unissent pour protéger la vocation touristique et la quiétude de la région. Alors qu'en août 2010 une enquête publique s'ouvrait pour faire ouvrir une porcherie industrielle de 1900 porcs à Maredret, aujourdh'hui (juillet 2011), c'est le village de Denée qui se retrouve menacé. Une enquête publique vient en effet de s'ouvrir pour l’agrandissement d'une petite porcherie familiale (environ 100 porcs), en une porcherie industrielle de 1816 porcs.

La levée de bouclier de l'année passée (2010) avait eu le succès escompté car le projet avait été refusé par le collège communal, et renvoyé en recours auprès du ministre Henry qui lui aussi l'avait refusé.

Des rumeurs parlent déjà d'un troisième projet qui pourrait voir le jour rue de Maredret cette fois ci. Mais pour l'instant ce n'est qu'une rumeur. Autant dire que nous resterons vigilants.

Sous-menu

 

Denée - village du Condroz